Skip to Menu Skip to Search Nous contacter Algeria Sites web & Langues Skip to Content

Les essais rhéologiques déterminent les caractéristiques de débit des matériaux.

Les charbons cokéfiables gonflent, se ramollissent et se re-solidifient ensuite pour former le coke lorsqu'ils sont chauffés en l'absence d'air. Ces propriétés rhéologiques du coke dans un four à coke ont un impact majeur sur la qualité du coke en résultant. SGS emploie le plastomètre Gieseler de norme industrielle, le dilatomètre Arnu ainsi que les essais Sapozhnikov et du pouvoir agglutinant G afin de déterminer précisément les propriétés rhéologiques et d'assimilation inerte de vos échantillons de coke.

Les données obtenues via les essais rhéologiques vous permettent de sélectionner les charbons ayant les bonnes propriétés thermodynamiques pour produire le charbon de haute qualité dont vous avez besoin.

SGS est un chef de file mondial en matière d'analyses en laboratoire du charbon. Nos techniciens expérimentés et nos laboratoires d'essais de pointe vous fournissent rapidement des résultats d'essais des propriétés rhéologiques indépendants de vos charbons cokéfiables. Nous vous aidons à garantir la qualité et durabilité de vos échantillons de charbon cokéfiable pour votre exploitation. 

Essai du plastomètre Gieseler

Les experts de SGS emploient l'essai du plastomètre Gieseler afin de déterminer la fluidité maximale et l'intervalle de plasticité des charbons, qui constitue la différence entre la température de ramollissement initial et de resolidification. Aux fins de cette analyse, 5 grammes de charbon préparé de moins de 40 mailles sont emballés dans une cornue avec un agitateur. Un couple constant est appliqué à l'agitateur et le charbon est chauffé à 3°C/minute. À mesure que le charbon ramollit, la rotation de l'agitateur débute. La valeur de fluidité maximale de votre échantillon est exprimée en divisions du cadran par minute (DDPM) de la rotation de l'agitateur.

Un intervalle de plasticité à OC et une fluidité maximale exprimée en DDPM sont des facteurs clés utilisés pour déterminer les mélanges de charbons qui sont optimaux pour la cokéfaction.

Essai du dilatomètre Arnu

Les experts techniques de SGS utilisent l'essai au dilatomètre Arnu pour déterminer les propriétés gonflantes de votre échantillon de charbon lorsqu'il est chauffé selon des conditions normales dans un dilatomètre. Une tige de moins de 60 mailles de charbon préparé est placée dans un four et l'appareil est chauffé à 3°C/minute. Nous surveillons et enregistrons attentivement le mouvement du piston à mesure que la tige de charbon se rétracte et se dilate. La dilatation maximale ainsi que le pourcentage de contraction et les températures correspondantes sont enregistrés.

Essais Sapozhnikov

Initialement développé en Russie en 1931, cet essai est effectué en conformité avec la norme GOST 1186. La Chine a adopté l'essai (GB/T 479) avec quelques différences mineures. Un échantillon de 100 g de moins de 1,5/1,6 mm de charbon est placé dans une capsule d'acier et compressé à l'aide d'un piston et d'un poids déterminé formant une briquette. Le chauffage est effectué dans un four avec une montée en température de 3ºC/minute. Entre 350 et 650ºC, les niveaux les plus élevés et les plus faibles de la couche de plastique sont mesurés à intervalles réguliers à l'aide d'une aiguille et d'une règle graduée en millimètres. La valeur Y est la différence maximale entre les niveaux les plus élevés et les plus faibles de la couche plastique exprimée en mm. Les valeurs Y s'étendent généralement de 5 à 35 mm. La valeur X équivaut au pourcentage de contraction ou de rétraction de la briquette de charbon durant l'essai. Les valeurs X s'étendent généralement de 0 à 30 %.

SGS réalise actuellement cet essai en Russie et en Chine et avec les nouvelles installations d'essai faisant leur apparition en Australie et aux États-Unis.

Essai du pouvoir agglutinant G

Cet essai a été développé en Chine et est réalisé en conformité avec les normes GB/T 5447 et ISO 15585. Il est utilisé comme outil d'évaluation primaire du charbon de qualité métallurgique par les producteurs de coke chinois. Au cours de cet essai, 1 g de moins de 0,2 mm est mélangé à 5 g d'anthracite puis placé dans un creuset. Un poids en acier de 100 à 115 g est placé au-dessus de l'échantillon de charbon puis ce dernier est compressé pendant 30 secondes en-dessous d'une masse de 6 lk. L'échantillon est rapidement cokéfié dans un four électrique à 850ºC en 15 minutes. Le coke est pesé (M) puis passé à la centrifugeuse pendant 5 minutes à 50+/- 2 tpm. Les résidus de coke sont filtrés à 1 mm et le poids du coke de +1 mm coke (M1) est alors déterminé. Le coke de +1 mm est passé une seconde fois à la centrifugeuse avec les résidus filtrés à 1 mm et le poids du coke de +1 mm (M2) est alors déterminé.

Pouvoir agglutinant G = 10 + ((30M1 + 70M2) / M) Les valeurs s'étendent généralement de 20 à >100, >85 étant la valeur souhaitée.

SGS est actuellement en mesure de réaliser cet essai en Chine avec des installations mises sur pied en Australie et aux États-Unis.

Associez-vous à SGS et tirez profit de nos capacités techniques afin de garantir que les analyses de votre charbon et de votre coke répondent aux normes internationales de qualité et d'excellence. Contactez SGS pour en savoir plus sur les procédures d'essais rhéologiques et pour que nous vous fournissions des résultats d'analyse du charbon précis et réalisés en temps voulu.