Skip to Menu Skip to Search Nous contacter Algeria Sites web & Langues Skip to Content

La lixiviation de thiosulfate est un processus qui récupère l'or du minerai sans recourir à l'utilisation du cyanure.

SGS a développé le processus de lixiviation de thiosulfate car dans certaines juridictions, la pression d'une réglementation accrue implique que le cyanure ne peut pas être utilisé ou transporté.

Nous sommes un leader technique mondial dans le domaine de la lixiviation de thiosulfate. Nos experts industriels et de laboratoire ont passé des années à concevoir et développer la technique au sein d'une alternative au cyanure viable pour certains minerais aurifères.

La lixiviation de thiosulfate offre un certain nombre d'avantages liés aux rendements de la récupération de l'or et aux préoccupations environnementales :

  • La lixiviation de thiosulfate de minerais aurifères dispose d'un grand potentiel pour réduire l'impact sur l'environnement. Contrairement au cyanure, qui est hautement toxique, les produits chimiques utilisés dans le processus de lixiviation de thiosulfate sont bénins. Cette technologie offre un grand potentiel au sein des juridictions où l'utilisation du cyanure est définitivement interdite, ou sujette à une intense publicité négative pour des raisons écologiques
  • Ce processus entraîne des récupérations proches de celles générées par la lixiviation du cyanure dans de nombreux cas. Dans les opérations de récupération affectées par des minerais de « capture », il peut procurer une récupération nettement plus fructueuse que le cyanure. La lixiviation de thiosulfate convient particulièrement aux technologies de récupération de l'or de pointe par résine en pulpe (RIP) 
  • La lixiviation de thiosulfate est un processus alcalin (généralement effectué dans une gamme allant de pH de 8 à 10) afin qu'il n'y ait aucune préoccupation concernant la corrosion du matériel dans l'opération de récupération
  • Les principaux composants chimiques du processus de lixiviation de thiosulfate (thiosulfate d'ammonium et sulfate d'ammonium) sont des engrais communs. Ceci ouvre la voie à la possibilité optionnelle d'utiliser les solutions résiduelles pour des usages agricoles, dans les régions où les réglementations environnementales sont favorables

Contactez SGS au plus tôt en phases de planification et de développement du processus afin d'aborder votre calendrier, la portée d'un projet, les préoccupations environnementales et les exigences financières. Nos experts techniques détermineront si la lixiviation de thiosulfate, ou l'une de nos technologies de lixiviation du cyanure, vous apportera des rendements aurifères les plus élevés qui soient, tout en répondant aux exigences réglementaires.